Accueil des parents année scolaire 2018-2019

L’an passé, j’étais un petit nouveau à l’école. Vous avez appris à me connaître, à voir les résultats de mon action. J’avais axé mon discours de rentrée sur 2 mots clé: communication et renouveau.

Ces thèmes sont toujours d’actualité. Nous poursuivons l’amélioration de notre école tant au niveau de la sécurité, de l’embellissement du cadre mais aussi et surtout au niveau pédagogique.

La communication reste aussi au centre de nos préoccupations. L’école n’est pas un lieu fermé et secret, au contraire, c’est un lieu d’échange, un lieu de vie.

Je voudrais vous présenter les personnes les plus importantes de l’école.

Vous les reconnaissez, ce sont vos enfants. Ils se trouvent sur la couverture du JDC.

Pourquoi sont-ils les plus importants ?

Parce qu’on les aime… parce qu’ils sont notre avenir, parce que tous les possibles leur sont ouverts.

Que voulons-nous pour eux ?

  • Qu’ils aient confiance en eux, qu’ils se développent harmonieusement.
  • Qu’ils apprennent pour trouver une place active dans leur vie future tant au niveau social, économique que culturel.
  • Qu’ils soient des citoyens responsables et qu’ils prennent leur place dans une société démocratique, solidaire, pluraliste, ouverte sur les autres cultures.
  • Que chacun ait la chance de s’émanciper socialement…

Ce sont d’ailleurs les 4 missions de l’Ecole.

Ces missions sont un travail de longue haleine… Il débute dès la naissance de l’enfant avec vous, les parents.

De 2 ans et demi à 12 ans cela se passe en collaboration avec nous…

C’est petit à petit que l’enfant se construit, étapes par étapes. Chaque personne qui l’entoure a son importance dans le processus. Ici, à l’école, il y a évidemment les enseignants mais aussi les accueillantes et l’Association de parents.

  • Je tiens à saluer l’implication des accueillantes à l’école. Elles font un travail essentiel d’accueil le matin, d’animation les après-midis, de surveillance à midi. Une équipe de 10 personnes qui travaille en étroite collaboration avec l’école, qui soutient ses valeurs.

Autre partenaire de l’école, l’association de parents composées de mamans d’enfants du primaire et du maternel, relais entre l’école et les parents. Prochainement vous serez contactés pour une rencontre. Vous pouvez aussi garder le lien via leur page facebook.

Pour mieux coller à nos missions, nous avons modifié l’organisation de l’école. Ces changements, s’ils procurent un surcroît de travail aux enseignantes visent à aider au mieux les élèves à être des adultes de demain.

  • C’est motivant pour un enfant de prendre conscience de son évolution et du chemin encore à parcourir.
  • C’est motivant pour lui de développer sa confiance, de renforcer son ouverture aux autres, de vivre la solidarité.
  • C’est motivant de développer son autonomie, sa responsabilisation, d’être respecté dans son rythme d’apprentissage.
  • Le défi des enseignants est de construire avec les élèves un processus qui lui apprend à apprendre.

Ce projet est ambitieux. Les équipes ont consacré des jours de leurs vacances pour se former, pour se concerter, pour préparer les activités… Leur volonté, leur professionnalisme fait de moi en ce jour un directeur confiant.

Du personnel motivé et respectueux, une bonne communication, un cadre accueillant et sécurisé, un partenariat ouvert aux intervenants externes, ce n’est pas suffisant pour réussir ce projet.

 

Ce qui m’amène aux mots clés de cette année : effort et discipline.

On ne devient pas champion sans effort, sans discipline. Les longs entraînements se font parfois sans plaisir… ce n’est qu’au bout de la course que l’on prend plaisir dans l’effort.

C’est à ça que sert la discipline : il faut parfois obliger les enfants à faire ce qu’ils préfèreraient ne pas faire. Apprendre, grandir entraîne des contraintes. C’est vrai à la maison et à l’école.

Laisser croire à l’enfant que l’on peut grandir sans contrainte, c’est lui mentir, c’est le rendre inadapté à sa vie future d’adulte. C’est votre responsabilité de parents, c’est notre responsabilité d’équipe éducative.

L’école doit s’adapter à l’enfant, à son niveau, à son vécu mais l’enfant doit s’adapter à l’école, faire des efforts pour développer son attention, sa discipline.

Je terminerai par cette parole de André Comte-Sponville, philosophe

Le but de l’éducation, c’est l’épanouissement, la créativité, la liberté. Si on n’obtient pas que l’enfant reste assis en silence, on n’atteindra pas le but fixé non plus. C’est un mauvais service que nous rendons à nos enfants de les laisser faire.

Merci de votre attention. Excellente année scolaire.

Jacques WERY

Directeur